-

L’installation prend comme objet une simple fleur, une nature morte, dont la vision est transformée par le regard à travers un dispositif permettant d’en découvrir différents aspects invisibles à l’oeil nu. L’idée étant que le regard vienne de lui-même révéler l’objet. Cette installation prend modèle sur les possibilités qu’offre la notion de réalité augmentée, détournant la vision de cette technologie. La tablette devient ainsi une fenêtre permettant de voir dans le passé et les souvenirs.

Dans l’espace d’installation, une table émerge de la pénombre. Y est posé un vase, quelques pétales en tombent. A la disposition du spectateur est installée une tablette numérique ; s’en saisissant, ce dernier provoque l’apparition de mutations de ces fleurs. Son déplacement génère le passage en temps réel d’une image à une autre. A travers ce dispositif, le déplacement du spectateur rend visibles différents instants du vécu de cette nature morte, de manière non chronologique, comme des réminiscences inscrites dans l’espace, et accessibles à partir de points de vue particuliers. Ainsi, se mêlent dans un même mouvement, l’espace parcouru et le temps perçu, à la fois comme mémoire et fantasme.

Panamnèse sur le site de Panorama 15

Anais BOUDOT - " Panamnèse " from Le Fresnoy on Vimeo.